Acropolya : premier concert public

Publié le 05/07/2021
Extrait de la Nouvelle République.fr (jeudi 1 juillet 2021)

La salle Acropolya attend ses premiers spectateurs. © Photo NRAprès deux ans de travaux, une crise sanitaire – et trois confinements –, une inauguration virtuelle – avec le concert en streaming d’Encore Floyd en mars 2021 –, la salle Ébène du nouveau complexe Acropolya de La Roche-Posay va accueillir ses deux premiers concerts publics cette semaine : le spectacle des élèves de l’école primaire Claire-Fontaine ce jeudi, puis le concert d’Audrey & Les Face B samedi(1).

Coût : 4,77 millions d’euros

Ce soir, l’entourage de l’école va donc découvrir en primeur le nouvel équipement rochelais sa très belle salle de concert de 396 m2 et 363 places assises (hors régie), aux boiseries murales et à l’éclairage feutré, dotée d’une scène et arrière-scène de 144 m2 sur laquelle les enfants vont pouvoir pleinement s’exprimer.

« Dès fin 2020, la programmation de la salle était déjà faite mais la situation sanitaire imposant le report de tous les évènements a laissé cette salle dans le silence et l’obscurité. Seul le concert en livestream, en mars, a permis de la sortir, un peu, de sa torpeur. L’occasion de tester et d’approuver le matériel, les lumières et l’acoustique », explique le maire Yannick Tartarin.

Aménagé dans un ancien bâtiment technique de l’entreprise L’Oréal aux Chaumettes – acheté 600.000 € en 2015 – ce nouvel équipement culturel, de réception, de séminaires, de spectacles, de concerts… était « indispensable ». Il vient en remplacement de l’ancienne salle des fêtes, « obsolète et désormais fermée ».

« Nous avons finalement choisi de construire un complexe multivalent permettant d’avoir un rayonnement interrégional et qui correspond, en terme d’attractivité, à l’évolution de notre commune avec notamment, l’an prochain, le nouvel établissement thermal, poursuit le premier magistrat. La Roche-Posay est une cité thermale où le bien-être est une philosophie. Acropolya va nous permettre d’accueillir au mieux les Rochelais et associations (fêtes, banquets, mariages, anniversaires…) et recevoir des séminaires et congrès dans un lieu d’excellence. » L’inauguration officielle aura lieu samedi 11 septembre.

Montant total des travaux : 4,77 M €, financés par l’État (317.400 €), la Région (190.700 €), la communauté d’agglomération de Grand Châtellerault (250.000 €), le Département (400.000 €) et L’Oréal via l’offre de concours (2,21 M €) et la commune de La Roche-Posay (1,41 M €).

(1) Concert d’Audrey & Les Face B ce samedi à 20 h 30 au complexe Acropolya. Tarifs : plein 25 €, réduit 21 €, -12 ans 12,50 €. Site : larocheposay-tourisme.com

Reportage France 3 Nouvelle-Aquitaine : Le musée Voulgre de Mussidan rouvre ses portes après sa rénovation

Un tout nouveau musée Voulgre a rouvert ses portes

Publié le 07/06/2021Extrait Sud-Ouest 20 mai 2021
Extrait du Sud-Ouest (jeudi 20 mai 2021)

MUSSIDAN Un tout nouveau musée Voulgre a rouvert ses portes

Depuis le 19 mai, le musée Voulgre de Mussidan peut accueillir à nouveau ses visiteurs. Mais, en bordure du parc de 2 hectares qui porte son nom, l'ancienne chartreuse du docteur Voulgre a considérablement évolué, tant dans son contenu que dans sa présentation. Le musée a totalement fait peau neuve. Après dix-huit mois de travaux entrepris par la Communauté de Communes Isle et Crempse, la rénovation des bâtiments et de la scénographie est terminée.

Le public retrouvera les salles consacrées aux traditions de vue d'une maison bourgeoise. Mais sur une période bien plus large. Ce sont maintenant près de deux siècles que le visiteur est invité à parcourir à partir de différents thèmes : activités domestiques, artisanat, agriculture, industrie, de son apogée à son déclin, évolutions vers le monde moderne. Les surprises attendent le visiteur dont l'action est souvent sollicitée. Et les technologies audiovisuelles rendent désormais la visite plus dynamique.

Atelier et expositions

Mardi 18 mai, à la veille du retour du public, les élus communautaires et les Amis du musée ont découvert les lieux en avant-première. Le tout nouveau musée fait l'unanimité. La présidente Marie-Rose Veyssière et le vice-président Alain Ollivier, qui a suivi semaine après semaine cette rénovation, étaient ravis de cette réouverture.

Les Amis du musée, l'association qui oeuvre depuis des décennies pour réunir et rénover les collections, sont aussi satisfaits. "Les réserves sont importantes, elles feront l'objet d'expositions temporaires", note son président Jacques Montuelle. la première de ces présentations évoquera cet été en photos la vie d'André Voulgre. Des ateliers thématiques seront aussi programmés.

Le cimetière des fous est sorti de la nuit de l'oubli

Publié le 20/09/2020Extrait Sud-Ouest 20 septembre 2020
Extrait du Sud-Ouest (Arnaud DEJEANS, a.dejeans@sudouest.fr)

CADILLAC 4 464 patients ont été enterrés au pied de l'hôpital psychiatrique depuis 1922. Leur nom figure désormais sur les murs et les croix du cimetière. Visite autorisée ce dimanche après-midi

« Le souvenir, ce n'est pas l’hommage mais l’action. Nous devions remettre toutes ces personnes dans l'histoire », a insisté hier le maire de Cadillac, Jocelyn Doré, lors de l'inauguration des travaux de réhabilitation du cimetière des oubliés. Sous ses pieds : 4500 patients de l'hôpital psychiatrique enterrés, dans l'anonymat le plus total, entre 1922 et 2000. Sans cérémonie, sans cercueil, sans croix.

Parmi ces défunts oubliés par leur famille et le reste de la société, des centaines de mutilés du cerveau qui ont perdu la raison dans les tranchées de la Grande guerre et les autres conflits du XXe siècle.

« Ces hommes sont morts entre les quatre murs de l'hôpital. Ils ont sombré dans la nuit de l'oubli », résume l'historien Yves Le Naour, qui a convaincu le président du Conseil régional Alain Rousset de réhabiliter le cimetière en même temps que la mémoire des « humiliés, des sans-valeur, des pauvres fous qui ont perdu la raison parce qu'ils vivaient dans un monde d'horreur ».

L'historien a évoqué la triste histoire de ce lieu, qui a failli s'évaporer, sans l’intervention des collectivités et de l'association Les Amis du cimetière des oubliés(1) : « C’était l'indignité, plus de noms sur les croix, parfois même plus de croix pour les garder, un projet de parking pour les faire disparaître à jamais parce qu'au fond, ils nous dérangeaient. Ils nous faisaient peur. »

Nouvel espace mémorial

Pour le président de la Région Alain Rousset, « ce cimetière, c'est un bout de l'histoire de la psychiatrie en France ». Une autre époque où les patients mouraient de faim et étaient « torpillés » avec de l'électricité à haute dose.

Un vaste chantier, unique en France, a été lancé il y a deux ans, piloté par l'architecte du patrimoine Delphine Gramaglia :  allées redessinées, végétation supprimée, croix réhabilitées, noms en fin gravés dans l'acier. Le public pourra visiter gratuitement pour la première fois cet espace mémorial ce dimanche après-midi, à l'occasion des journées du patrimoine. Un centre d'interprétation va voir le jour l'an prochain.

(l) Les travaux ont coûté 865 000 €. La Région a financé la réhabilitation à hauteur de 70%, l'État 25%, la Ville 5%.

Annulation des Journées européennes du Patrimoine 2020

Publié le 17/09/20
Extrait de www.https://journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr

En raison des conditions sanitaires, certaines préfectures ou municipalités ont pris la décision d’annuler les Journées européennes du patrimoine. Sont concernés :

  • Bordeaux métropole
  • Le département des Bouches-du-Rhône
  • La municipalité de Nice
  • Dans les Hauts de France, département du Nord : la métropole européenne de Lille, la Communauté urbaine de Dunkerque, les communautés d’agglomération de Maubeuge Val de Sambre, de Cambrai, du Douaisis, de Caudrésis-Catésis, de la Porte du Hainaut et de Valenciennes Métropole, Boulogne-sur-Mer, Montreuil et Hazebrouck.
  • La Guadeloupe
  • Ajaccio et l'ensemble de la collectivité territoriale de Corse
  • Saint-Etienne métropole 
  • Firminy (Loire)
Journées européennes du patrimoine 2020

Loto du patrimoine : en Corrèze, le viaduc des Rochers Noirs fait partie des 18 sites retenus en 2020

Publié le 06/07/2020
Extrait de www.francetvinfo.fr (Marie PUJOLAS, Rédaction Culture France Télévisions)

Les 18 sites retenus pour cette troisième édition du Loto du patrimoine ont été dévoilés le 30 juin. Le viaduc des Rochers Noirs en Corrèze figure sur la liste.

Viaduc des rochers noirs

C'est une grande fierté pour ceux qui oeuvrent depuis des années à la préservation de ce pont suspendu, inauguré en 1913, et qui est fermé définitivement depuis 2005. Le viaduc des Rochers Noirs, en Corrèze, fait partie des 18 monuments en péril qui vont pouvoir être en partie rénovés grâce aux bénéfices du Loto du patrimoine, le jeu de loto lancé en 2018 par La Fondation du Patrimoine et Stéphane Bern.  

Représentant la région Nouvelle-Aquitaine pour cette 3e édition du Loto du patrimoine, le viaduc des Rochers Noirs va enfin pouvoir être rénové. Une bonne nouvelle pour Roger Fraysse, président de l'association Asttre qui oeuvre pour la préservation du monument depuis longtemps. "C'est un grand jour. Étant enfant je circulais sur ce pont'. Car à l'origine, il s'agissait d'un pont ferroviaire. La ligne du Transcorrézien a été inaugurée en 1913 en présence de Raymond Poincaré, alors Président de la République. Des trains transportant voyageurs et marchandises ont circulé jusqu'en 1959. Le pont est ensuite devenu routier, puis piéton en 1983, avant d'être définitivement fermé en raison de sa vétusté en 2005. 

Les encouragements de Stéphane Bern 

Ce viaduc et son architecture remarquable a beau être classé au Monument Historiques depuis 2000, il était en mauvais état. Grâce au Loto du patrimoine, l'espoir renaît. "C'est grâce à Séphane Bern" rappelle Roger Fraysse. "Je lui avais écrit il y a quelques temps car on voyait que rien ne se passait. Et il nous a encouragé à recommencer et à préparer un dossier". 

Trois millions d'euros de travaux

Pour remettre l'ouvrage en état et espérer le rouvrir un jour à la circulation et aux touristes, le montant des travaux s'élève à environ trois millions d'euros. L'argent du Loto du patrimoine ne suffira pas. Mais c'est un premier élan qui va permettre de mettre tout un projet sur les rails.

Marchés publics : ce qui va changer en 2020

Publié le 06/01/20Logo cinov

En matière de marchés publics, plusieurs nouveautés pour 2020 dans le champ des règles applicables aux entreprises sont attendues :

MARCHES PUBLICS : AUGMENTATION DU SEUIL POUR PASSER UN MARCHE SANS FORMALITE

Le plafond des marchés publics sans formalité passera de 25 000 à 40 000 € HT. L'objectif est de permettre à un grand nombre de TPE de participer à des marchés publics.

Pour en savoir plus :

FACTURATION ELECTRONIQUE OBLIGATOIRE POUR LES TPE

Dans le cadre de marchés publics, la facturation dématérialisée est obligatoire pour les grandes entreprises (plus de 5 000 salariés) depuis le 1er janvier 2017 et pour les entreprises de taille intermédiaire (250 à 5 000 salariés) depuis le 1er janvier 2018.

Cette obligation a été étendue aux petites et moyennes entreprises (10 à 250 salariés) depuis le 1er janvier 2019 et s'appliquera au 1er janvier 2020 aux très petites entreprises (moins de 10 salariés).

Une vue magnifique depuis le belvédère de Mios

Publié le 30/10/19©AVEC 2019 / Belvédère de Mios [33]

Suite à l'étude menée en 2017-2018, le nouveau belvédère de Mios a ouvert ses portes en septembre 2019 et offre un point d'observation à plus de 13 mètres de hauteur, notamment sur la Zone Libellule, bassin de dépollution naturel de 5,5 hectares, et sa forêt environnante.

N'hésitez pas à aller découvrir ce site !

Journées de l'architecture chez Pierre Loti

Publié le 22/10/19

Christiane LORENZ de l'agence AVEC ainsi que Michel LORENZ de BL2 Architectes étaient présents aux journées de l'architecture les 19 et 20 octobre 2019 afin de présenter aux visiteurs le futur parcours scénographique dans l'espace d'accueil et, depuis les jardins, le projet de restauration de la maison de Pierre Loti à Rochefort (fermée depuis 2012) et de restitution des pièces disparues.

Reportage France 3 Aquitaine

Phare de Chassiron

Publié le 09/08/19

La commune de Saint-Denis d'Oléron est titulaire de la Délégation de Service Public pour l'exploitation touristique du Phare de Chassiron depuis 2001 et souhaite présenter de nouveau sa candidature sur la base d'un bilan et dans la perspective de nouveaux projets d'aménagements mettant en valeur le site et les bâtiments.

Une nouvelle mission pour l'agence AVEC : formaliser le dossier de candidature !

Barzan et son site archéologique du Fâ

Publié le 09/08/19

Le site archéologique du Fâ à Barzan représente une très belle référence pour l’agence AVEC et BL2 architectes qui nous a toujours permis d’être identifiés sur tous les sites sur lesquels nous avons travaillé par la suite.

Après plusieurs années de fonctionnement du site dans sa configuration actuelle, le syndicat mixte souhaite engager une nouvelle dynamique et la relancer durablement au niveau scientifique, patrimonial, culturel et touristique. Cela nécessite une approche paysagère globale et une réorganisation des fonctions et équipements d’accueil, de visite à l’échelle de l’ensemble du site dans une logique de parc archéologique.

Nouvelle étape pour le musée archéologique d'Eysses

Publié le 29/07/19

La commune de Villeneuve-sur-Lot nous a missionné pour réaliser une étude de faisabilité pour un projet de restructuration et d'aménagement du musée archéologique d'Eysses. L’objectif est d’en faire un véritable musée de site, en connexion étroite avec le site archéologique mis au jour par les fouilles (de l’autre côté de la route) et révélant l’histoire du quartier d’Eysses de l’ère gauloise à l’ère mérovingienne.

Retour au château de Châlucet

Publié le 28/06/19

18 ans après, le département de la Haute-Vienne renouvelle sa confiance en nous confiant une nouvelle mission pour la mise en valeur touristique du Château de Châlucet, site remarquable emblématique du territoire d'un point de vue historique, architectural, archéologique, symbolique ainsi que paysager et environnemental.

La réalisation en 2001 d’un schéma directeur avait permis d’établir les priorités d’aménagement et de proposer plusieurs scénarios d’implantation d’un centre d’accueil et d’interprétation. Le contexte ayant évolué (découvertes archéologiques, contraintes foncières, enjeux culturels et touristiques…), les actions projetées à moyen et long terme doivent être revues.

Le Département de la Haute-Vienne est aujourd’hui engagé dans une réflexion sur l’amélioration des infrastructures d’accueil de ce site emblématique et leur adaptation à la fréquentation potentielle (et notamment la création d’un centre du visiteur). L’enjeu du projet est de renforcer la mise en tourisme du Château de Châlucet et augmenter sensiblement la fréquentation (objectif fixée à 50 000 visiteurs / an).

L'envol des Pionniers à Toulouse Montaudran

Publié le 24/06/2019

L’Espace Mémoire devient L’envol des Pionniers : inauguré en décembre 2018, retour sur une étude réalisée entre 2011 et 2015 par une belle journée ensoleillée lors d’une visite du site du côté de Toulouse Montaudran !

Architecte : Patrick Arotcharen
Conception parcours muséographique : Ducks Scéno

Un site à découvrir !

Deux nouvelles missions en Charente-Maritime

Logos La Cité de l'huître et PaléositePublié le 10/06/2019

Le Département de la Charente-Maritime nous renouvelle sa confiance en nous confiant deux nouvelles études de programmation pour le développement toursitique et culturel de deux sites emblématiques départementaux :

 

On en parle encore !

Publié le 16/01/2019

Un article de plus sur la Maison éco-paysanne publié cette fois-ci dans le dernier bulletin municipal de la commune de Le Grand-Village-Plage en janvier 2019.

Bonne lecture !

  • Nom du fichier : Maison éco paysanne - Bulletin municipal Gd Village janv 2019
  • Taille : 388.16 Ko
Télécharger

Un nouveau toit pour les archéologues à Saint-Césaire

Publié le 20/12/2018
Extrait du Sud-Ouest (SÉVERINE JOUBERT, s.joubert@sudouest.fr)

Article cce pale osite saint ce saire sud ouestSAINT-CÉSAIRE Le Département va déménager ses réserves du dépôt de Saintes à Saint-Césaire, sur le parking du Paléosite

Entreposées à Saintes dans un bâtiment mis à disposition par la Ville, les réserves archéologiques du service d'archéologie du Département devraient, en 2021, rejoindre Saint-Césaire dans un bâtiment flambant neuf. L'ensemble de 1 770 mètres carrés sera érigé sur la moitié du parking du Paléosite, le centre d'interprétation de la Préhistoire, équipement touristique et pédagogique propriété du conseil départemental de la Charente-Maritime. La capacité de stationnement des voitures passe ainsi de 250 à 125. Le parking des bus n'est pas modifié.
Les sept employés du service d'archéologie dont quatre archéologues vont donc se déplacer d'une quinzaine de kilomètres, à l'Est, à la lisière du département de la Charente. Ce projet de nouveau centre d'études archéologiques départemental remonte à la fin des années 2000. La logique aurait voulu que la Ville de Saintes et le Département travaillent de concert sur un projet unique. Un terrain d'entente n'a pu être trouvé.

Fabrice Barusseau, conseiller départemental de gauche du canton de Chaniers, regrette foncièrement que le projet n'ait pu être conduit avec l'Agglomération et la Ville de Sainte. Le Département porte donc seul le projet.

L'élu le déplore d'autant qu'il considère que "Saintes doit être un pôle majeur de l'archéologie". Mais celui qui est aussi le vice-président de la Communauté d'agglomération de Saintes s'attache à voir le verre à moitié plein : à savoir que l'équipement va naître sur le périmètre de l'intercommunalité.

4,7 millions d'euros
L'opération est aujourd'hui chiffrée à 4,7 millions d'euros TTC. Elle a été détaillée en début de semaine par Michel Parent, vice-président du Département de la Charente-Maritime, délégué aux affaires culturelles, et Stéphane Villain, vice-président, délégué au tourisme, à la jeunesse et au sport.
Le bâtiment, aux multiples vertus environnementales, a été pensé par le cabinet d'architecte rochefortais BPG & associés. Il sera articulé en quatre entités : logistique ; stockage ; traitement du matériau et espace pédagogique. Si le projet s'appuie sur "un portage scientifique", il devra néanmoins être connecté au public. La proximité du Paléosite devrait faciliter cette symbiose. Visuellement, il alternera "masses boisées" et "fronts calcaires".

Les réserves archéologiques du Département sont actuellement inventoriées. Une partie, trop abîmée, "est en cours de disparition". Cette proportion est aujourd'hui inconnue.

Nouvel article de presse sur la Maison éco-paysanne

Publié le 13/12/2018

Voici un nouvel article de presse sur la Maison éco-paysanne, paru dans le Journal des Propriétaires de l'île d'Oléron, novembre - décembre 2018.

Bonne lecture !

  • Nom du fichier : Maison éco-paysanne - Journal des Propriétaires Ile d'Oléron nov dec 2018
  • Taille : 1.17 Mo
Télécharger

Démarrage d’une nouvelle mission pour la restauration de la Maison Pierre Loti à Rochefort

Publié le 15/11/2018

Réunion de démarrage très intéressante et enrichissante dans la Maison de Pierre Loti, « maison du marin et célèbre écrivain » à Rochefort, pour laquelle notre agence, mandataire du groupement, a été missionnée pour la réorientation et la synthèse du programme final pour la restauration de cette maison qui a toujours suscité, pour ceux qui l’ont visitée, fascination et émerveillement…

Cérémonie de la pose de la première pierre du futur équipement multivalent à La Roche-Posay le 23 novembre 2018

Publié le 14/11/2018

Après avoir réaliser l'étude de programmation et d'AMO (organisation et suivi du concours de maîtrise d'oeuvre, suivi des études de conception, vérification de l'adéquation programme-projet et validation de l'APS) pour l'aménagement d'un équipement intégrant une salle des fêtes et un Centre Technique Municipal à la Roche-Posay, le projet va se concrétiser par la pose de la première pierre vendredi 23 novembre prochain.

Premie re pierre la roche posay

Inauguration de la Maison éco-paysanne à Le Grand-Village-Plage

Publié le 18/09/2018

Une nouvelle inauguration ce samedi 15 septembre 2018, lors des journées du patrimoine, après 5 ans d'études et de travaux, le centre d'interprétation de la Maison éco-paysanne a ouvert ses portes à Le Grand Village Plage sur l'Île d'Oléron (17).

AVEC Ingénierie – Programmation est intervenu en qualité de muséographe et scénographe sur l’ensemble de l’exposition et du parcours d’interprétation extérieur.

Pour plus d'information sur notre mission, cliquez-ici!

Inauguration du Château de Barbezieux

Publié le 29/09/2015

BarbezieuxCe vendredi 25 septembre 2015, l'ouverture du Château de Barbezieux a marqué un tournant dans l'histoire de cet édifice et a ponctué l'issue d'une longue phase d'études et de travaux.

Pour plus d'information sur notre mission, cliquez-ici !

Article du Sud-Ouest

Ouverture du Château de Barbezieux

Nouveau site Internet pour l'agence AVEC

Publié le 17/09/2015

Nouveau site internet avecAVEC Ingénierie - Programmation se dote d'un nouveau site internet. Ce site vous permettra de découvrir l'agence et de rester en contact avec nous.

Actuellement en construction, nous travaillons activement pour que l'agence AVEC se dote d'un site web complet et agréable à utiliser !

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site Internet !