Paléosite - Saint-Césaire

©AVEC 2019 / Paléosite de Saint-Césaire [17] / Photo prise avant réalisation du projet	Étude de programmation pour le développement touristique et culturel du Paléosite

Maîtrise d'ouvrage : Conseil Départemental de la Charente-Maritime [17]
Équipe : Agence AVEC (mandataire), Alterespaces
Surface : 2000 m2 (bâtiments) et 10 ha (espaces extérieurs)
Réalisation de la mission : 2019 (en cours)

Contexte et mission

Le Paléosite est situé sur la commune de Saint-Césaire à proximité du site archéologique de la Roche à Pierrot mis au jour en 1979, et où a été découvert un squelette Néandertalien (« Pierrette »). Cette découverte a bouleversé les acquis scientifiques de l’époque sur les hommes préhistoriques et leur culture. En effet, le squelette néandertalien vieux de -36 000 ans, a permis d’apporter la preuve que les néandertaliens ne s’étaient pas éteints à la fin du Paléolithique moyen, et qu’ils cohabitaient ainsi avec l’Homme moderne, Homo Sapiens, déjà installé en Europe. Connu internationalement par les scientifiques et archéologues, le site archéologique a été le prétexte à la création d’un équipement d’interprétation conçu sous l’égide des plus grands spécialistes et notamment d’Yves Coppens et de Bernard Vanderneersch.

Cet équipement regroupe sur 10 ha et 2000 m2 de bâtiments couverts, un espace d’interprétation et un espace muséographique ainsi qu’un parcours et espace d’animation extérieur (autour des décors du film de J. Malaterre « AO, le dernier néandertaliens »).

En 2012, une couverture végétalisée a été installée sur le site archéologique ainsi que des panneaux d’interprétation. Les fouilles ont également repris depuis 2013.

Le paléosite s’inscrit dans un environnement de grande qualité localement avec la vallée du Coran (sentier d’interprétation qui longe le ruisseau sur 5 kms), et de nombreux sites et monuments remarquables (églises, abbaye de Fontdouce…), et dans un territoire marqué par a proximité des villes de Cognac et de Saintes.

Il s’inscrit également dans un réseau de sites préhistoriques aménagés et valorisés à l’échelle de la nouvelle région Aquitaine (Angles sur l’Anglin, Lussac-les-Châteaux, les Eyzies…)  mais présente par son intérêt scientifique un caractère unique et exceptionnel.

Le Paléosite ouvert en 2005 accueille aujourd’hui environ 50 000 visiteurs par an et propose des animations en direction d’un public familial et touristique, de groupes et peine à faire évoluer cette fréquentation.

Certains espaces ne répondent plus aux attentes et exigences actuelles en termes d’offre, de contenus, de confort et d’interactivité, d’accessibilité tout public… Le fonctionnement global du site (accès, stationnements, cheminements piétons) est à repenser en tenant compte de la future implantation du Centre de conservation archéologique sur la parcelle.

De la même façon des interactions et complémentarités fonctionnelles pourront être développées entre les deux équipements.

Consciente du potentiel d’attractivité de ce site et de la nécessité de lui donner un nouveau souffle, le Conseil Départemental de la Charente Maritime, s’engage aujourd’hui dans une réflexion sur la redéfinition et le renouvellement de cet équipement. Il souhaite réaffirmer la place originale qu’il occupe, de fait, dans le paysage culturel et touristique local et régional.

A partir des réflexions déjà amorcées et des études réalisées, le maître d’ouvrage sollicite notre intervention pour l’aider à définir le concept du projet de renouvellement de l’offre et sa stratégie de développement, ainsi que les conditions de réalisation du projet, en termes d’aménagements, d’intervention sur le bâti et sur la scénographie des espaces (intérieurs et extérieurs) ainsi que sur le fonctionnement.

Il s’agit donc de réaliser une analyse et un diagnostic précis et objectif du Paléosite et du site dans sa globalité et de définir un projet de développement et d’aménagement en cohérence avec les attentes et le contexte.

Faisabilité Programmation Charente-Maritime Nouvelle-Aquitaine Mission en cours