©AVEC 2021 / Réserves de l'Historial de la Vendée [85] / Photo prise avant réalisation du projet

Centre de Conservation de la Vendée

Étude d'opportunité pour la création d'un Centre de Conservation de la Vendée.

Maîtrise d'ouvrage : Conseil départemental de la Vendée [85]
Équipe : AVEC Ingénierie - Programmation (mandataire), Matéria Viva
Surface : 925 m² SU (base archéologique), 5 199 m² SU (centre de conservation) et 790 m² SU (atelier technique)
Réalisation de la mission : 2020 - 2021 (en cours)

Contexte et mission

Le projet de Centre de Conservation de la Vendée s’inscrit dans le cadre d’une logique territoriale de conservation et d’étude des collections muséographiques et du mobilier archéologique en lien avec à la fois les directives des Musées de France et celles sur les CCE.

Le projet doit permettre une réorganisation et rationalisation des réserves en intégrant plusieurs type de collections et dépôts aujourd’hui relevant d’institutions et de services distincts : les collections de l’Historial de la Vendée (Musée de France) gérées par la Conservation des Musées et des Expositions pour l’Historial ; le dépôt archéologique géré par la Conservation des Musées et des Expositions pour l’Historial ; l’atelier de menuiserie ; la base archéologique (archéologie préventive et traitement) gérée par le Service Ingénierie Territoriale (SIT), la réserve lapidaire gérée par le SIT, situé à Fontenay-le-Comte ; la réserve pour le patrimoine scolaire gérée par le SIT.

Les réflexions engagées par le Département et ses partenaires et l’opportunité de pouvoir disposer d’un lieu en capacité d’accueillir l’ensemble des fonctionnalités attendues, ont fait émerger la pertinence d’un projet de Centre de Conservation en capacité :

  • d’accueillir dans un même lieu facilement accessible et dans de bonnes conditions l’ensemble des collections muséographiques et le mobilier archéologique, en tenant compte de leurs spécificités et des modes de gestion correspondants (matériel de fouilles, types de matériaux, statuts juridiques…) et dans un souci d’optimisation et de rationalisation des espaces,
  • d’offrir des conditions de travail et d’étude satisfaisantes pour le personnel et les services, les chercheurs et étudiants.

Afin de l’accompagner dans son projet, et d’en vérifier l’opportunité, le Département de la Vendée, a sollicité l’intervention de l’agence AVEC et Matéria Viva pour étudier la faisabilité de l'aménagement du CCE au regard des besoins et exigences fonctionnels, architecturaux, règlementaires, patrimoniaux… et proposer différents scénarios d’implantation.

Faisabilité Pays de la Loire Vendée Missions en cours