Volumes actuels des vestiges archéologiques mobiliers publics

Logo ministere culture et communicationBilan actuel des lieux de stockage des vestiges et quantification de ces vestiges à l'échelle des 22 régions métropolitaines, de la Corse et des DOM Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion.

Maîtrise d'ouvrage : Ministère de la culture et de la Communication [75]
Équipe : AVEC Ingénierie - Programmation (mandataire), Matéria Viva, A-Corros
Territoire : 22 régions métropolitaines, la Corse, les DOM Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion
Réalisation de la mission : 2014 - 2016

Contexte et mission

Depuis plus de cinquante ans, plus de 500 dépôts archéologiques ont été créés de manière empirique sur l’ensemble du territoire national, en dehors de toute législation adaptée et sans qu’un cadre réglementaire ne définisse clairement les modalités de gestion et de conservation du mobilier archéologique stocké dans ces lieux.

Le Ministère de la Culture et de la Communication a souhaité avoir une vision claire, synthétique et globale de la situation et initier une nouvelle dynamique en engageant une réflexion prioritairement sur les vestiges archéologiques placés sous la responsabilité de l’État.

Afin de l’accompagner dans cette mission d’évaluation, le Ministère de la Culture et de la Communication, maître d’ouvrage, a sollicité l’équipe composée d’AVEC Ingénierie et Programmation, mandataire, et des laboratoires Matéria Viva et A-Corros, cotraitants, pour réaliser le bilan actuel des lieux de stockage des vestiges et la quantification de ces vestiges à l’échelle des 22 régions métropolitaines, de la Corse, des DOM Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion ainsi que des mobiliers conservés au Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM).

Ainsi, au regard de la demande exprimée, l’équipe que nous avons constituée, est intervenue pour :

  • collecter des données à l’échelle nationale par région, complétée par des missions de terrain, selon les besoins, sur la base de tableaux de bord synthétiques,
  • formaliser sur fiches de synthèse régionales et nationales et de gestion des schémas régionaux des données collectées.

Appréciation de la maîtrise d'ouvrage

"L'étude était ardue à mener compte tenu de son ampleur territoriale, des statuts complexes et souvent pas clairement déterminées, des collections et des structures de conservation, de la faible réactivité de certains services déconcertés et des retards qui en ont découlé.
Dans ce contexte, le prestataire s'est révélé actif et diplomate, en dialogue attentif et constant avec la sous-direction de l'archéologie et a produit les résulats attendus de façon satisfaisante."

M. Benoit KAPLAN, sous-directeur de l'artchéologie, juillet 2016

Opérations réalisées Bilan